L’installation électrique : première cause d’incendie domestique

L’installation électrique : première cause d’incendie domestique

L’installation électrique reste la première cause d’incendie domestique. Pour éviter les dégâts causés par un incendie domestique, il faut doubler la vigilance.

Comment votre installation électrique pourra-t-elle être à l’origine d’un incendie domestique ?

La défaillance des installations électriques reste le premier facteur évoqué. Au fil des années, ces dernières se détériorent ce qui n’est pas sans conséquence. Des câbles usés ou trop anciens peuvent en effet entraîner un court-circuit et par la suite un départ de feu. Gare également au rafistolage ! Eh oui, des câbles qui ne sont pas rafistolés correctement peuvent vous réserver de mauvaises sur prises.

En outre, une mise à la terre incorrecte pourra être à l’origine du problème. Sans oublier que vos appareils électriques peuvent provoquer un incendie s’ils ne sont pas utilisés comme il se doit, mais aussi, en cas de surchauffe ou lorsque les câbles d’alimentation sont tordus ou écrasés. A tous ces facteurs précités s’ajoute une demande en électricité trop élevée.

Prévenir un incendie électrique : ce que vous devez faire

Afin de prévenir un incendie électrique chez vous, assurez-vous que vos installations électriques répondent aux normes de sécurité (et notamment à la norme NFC 15-100) et surtout, parfaitement adaptées aux besoins d’énergie électrique de votre foyer. Si vous vivez dans une maison ancienne, c’est maintenant le moment de procéder à une rénovation électrique. Prenez note qu’il est conseillé également d’équiper son tableau électrique d’un disjoncteur ainsi que des protections différentielles. D’ailleurs, ne faites pas l’impasse sur la maintenance et l’entretien de vos installations électriques.

Pour éviter la surchauffe, ayez l’habitude de débrancher vos appareils électriques après l’utilisation et évitez de surcharger vos prises. Et faut-il encore rappeler que vous ne devez pas brancher un appareil énergivore sur une multiprise ou une rallonge ? Concernant les rallonges, évitez d’utiliser celles-ci en permanence. Vous ne devez pas non plus les raccorder bout à bout ou les agrafer aux murs avec des clous.

Toujours pour réduire les risques d’incendie électrique, utilisez vos appareils électroménagers convenablement, donc selon les consignes du fabricant (ce qui suppose donc que vous devez lire le manuel d’utilisation). En outre, ne branchez plus les appareils dont le cordon d’alimentation est abîmé. Et le saviez-vous ? La « mise à la terre » est pensée pour votre protection si jamais une surtension ou un dysfonctionnement électrique survient. Aussi, pensez à installer des prises à 3 trous si vous n’avez chez vous que des prises à deux fiches.

En outre, ne négligez pas les signes de problèmes. Notez que normalement, il ne doit pas y avoir une odeur de brûlé lorsque votre appareil est en marche. Le cordon d’alimentation ne doit pas être chaud non plus. Les traces de brûlures, les petites étincelles, le disjoncteur qui saute, le fusible qui brûle doivent vous alerter également. Et plutôt que de vous improviser électricien, pensez à recourir au service d’un électricien confirmé (,et ce, même si vous êtes un bon bricoleur de dimanche !). Enfin, on ne le répète pas jamais assez : le détecteur de fumée pourra sauver des vies.

Différence entre maison connectée et maison intelligente ?

Différence entre maison connectée et maison intelligente ?

En un peu plus d’une décennie, les smartphones et les autres terminaux mobiles ont considérablement changé notre quotidien. L’apparition de ces appareils connectés et intelligents a favorisé l’émergence de concept comme l’internet des objets. Celui-ci est aussi la base d’un autre concept, à savoir la domotique. Cette dernière se définit comme « l’ensemble des techniques de l’électronique, de physique du bâtiment, d’automatisme, de l’informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments, plus ou moins interopérables, et permettant de centraliser le contrôle des différents systèmes et sous-systèmes de la maison ». Il faut savoir que le concept vise à améliorer le confort de l’habitation tout en optimisant la gestion d’énergie.

La domotique a favorisé l’apparition de maison connectée ou maison intelligente. Cependant, il est avisé de ne pas confondre maison connectée et maison intelligente. Bien que similaires, les deux concepts comportent un grand point de différence.

Comprendre la maison connectée

La domotique repose en partie sur l’Internet des objets. De ce fait, le concept est surtout connu pour l’utilisation de divers objets ou appareils connectés. On rappelle que ces gadgets sont contrôlables à distance et peuvent interagir avec leurs utilisateurs. C’est le cas par exemple avec Echo d’Amazon. Il s’agit d’une enceinte connectée étant dotée de Alexa, assistant vocal développé par le géant américain de la vente en ligne. L’utilisateur n’a pas nécessaire besoin de manipuler son smartphone ou le dispositif lui-même pour exécuter certaines commandes. Amazon Echo est en effet capable de comprendre des instructions vocales grâce à Alexa.

Une maison connectée est ainsi une habitation qui intègre différents systèmes d’objets connectés. Les locataires peuvent alors contrôler le fonctionnement de ces systèmes au moyen d’un smartphone, de plusieurs applications ou encore d’une station domotique. D’autre part, les objets connectés concernent presque tous les secteurs de la maison. Il y a les appareils de divertissement comme les téléviseurs connectés. Ensuite, les appareils électroménagers, l’éclairage et bien entendu le système de sécurité. Une maison connectée apporte évidemment davantage de confort qu’une habitation sans solution de domotique. La technologie permet aussi de réduire les dépenses énergétiques du logement.

Maison intelligente, simplement une maison connectée plus automatisée

On peut considérer la maison intelligente comme une version plus élaborée de la maison connectée. Il faut préciser que la première ne fait que reprendre les principes de la deuxième. Un déploiement d’objets ou appareils connectés s’effectue aussi dans une maison intelligente. La différence entre les deux se situe toutefois au niveau du fonctionnement. Il faut savoir que la maison connectée dépend encore beaucoup des actions des locataires ou utilisateurs. Ces derniers activent des fonctions au moyen d’une application installée sur le téléphone ou la tablette – sans oublier évidemment les commandes vocales. Dans une maison intelligente, on tend à limiter les actions des locataires ou utilisateurs. Les objets connectés – mis en place pour assurer le bon fonctionnement du logement – bénéficient d’une programmation précise. Cette dernière est en quelque sorte assimilable à une fonction d’apprentissage.

Une maison intelligente fonctionne ainsi de manière quasi autonome. D’autre part, celle-ci est en mesure de s’adapter aux préférences des différents locataires ou utilisateurs.

Comment les maisons intelligentes aident à économiser l’énergie ?

Comment les maisons intelligentes aident à économiser l’énergie ?

Les gens sont conquis par les multiples avantages offerts par les maisons intelligentes (appelée aussi maison connectée ou maison domotique ou encore smart home). En effet, les maisons intelligentes ne font pas que nous faciliter la vie, elle nous fait aussi faire des économies importantes d’énergies. Étant un problème récurrent, la surconsommation d’énergie au sein d’une maison peut maintenant être évitée grâce aux objets connectés. Ces derniers servent surtout à combattre les gaspillages inutiles d’énergies .Explications.

La réduction de la dépense de chauffage par les maisons intelligentes

La dépense de chauffage occupe la première place des dépenses annuelles d’une maison. Presque 70 % de la totalité des dépenses d’une famille est consacrée aux dépenses de chauffages. C’est donc assez logique que les concepteurs des maisons intelligentes l’aient identifié comme la dépense qui doit être réduite absolument. Pour ce faire, ils ont conçu des objets connectés qui ont pour but de diminuer ces dépenses de chauffage.

C’est d’abord le cas des thermostats intelligents : ils se caractérisent par le fait qu’ils sont pilotables à distance via un Smartphone. Vous pouvez par exemple les éteindre à distance quand vous avez oublié de le faire. De plus, vous pouvez aussi gérer la température dans toutes les pièces de votre maison. Ainsi, c’est possible d’avoir une température élevée pour certaines pièces et des températures plus basses pour d’autres. Cela permet notamment d’éviter de chauffer inutilement les pièces qui ne sont pas occupées. Par ailleurs, ces thermostats intelligents peuvent aussi s’adapter et apprendre selon vos habitudes. Ainsi, si chaque jour vous abaissez votre chauffage avant d’aller vous coucher, ils enregistrent votre habitude et se mettront à les répéter automatiquement après un certain temps.

Il y a aussi les roulants intelligents dont l’ouverture et la fermeture peuvent être piloté à distance ou même peuvent être programmée à partir d’un Smartphone. Par exemple, quand vous rentrez tard le soir, mais qu’il n’y a personne pour fermer les volets roulants, vous pouvez le faire avec votre Smartphone et ce, peu importe où vous vous trouvez. Le top c’est la programmation de cette ouverture et fermeture des volets roulants : vous prévoyez à quelles heures vos volets roulants s’ouvrent le matin et se ferment en soirée. Tout ceci vous permet notamment d’éviter que le froid s’introduise dans votre maison et augmenter votre dépense de chauffage.

Une dépense d’électricité plus basse

Après la dépense de chauffage, la dépense d’électricité constitue aussi une source de dépense énergétique considérable pour le foyer. C’est pourquoi la maison intelligente contribue également à sa réduction grâce à des objets connectés prévus à cet effet.

On peut citer entre autres l’interrupteur, la prise et l’ampoule connectés qui peuvent aussi être éteint ou allumer avec un Smartphone. Donc, si vous avez omis de les éteindre, vous pouvez le faire depuis votre Smartphone. Ainsi, vous serez à l’abri des gaspillages d’énergie liés aux prises ou ampoules qui sont en marches alors qu’on n’en a pas besoins.

Le suivi de la consommation énergétique d’une maison

La consommation énergétique des maisons connectées peut aussi être suivie à partir d’un Smartphone. En effet, on peut suivre la consommation énergétique (en chauffage ou en électricité) de certains accessoires domotiques avec le Smartphone. Ce sont des sources d’informations fortes utiles pour changer ses habitudes afin de réduire les dépenses énergétiques. C’est le cas avec le thermostat intelligent, la prise et l’ampoule connecté.

Bref, la domotique nous permet vraiment de rationaliser notre consommation d’énergie.

Comment poser un interphone vidéo filaire avec une gâche électrique

Comment poser un interphone vidéo filaire avec une gâche électrique

Investir dans un interphone vidéo est très bénéfique parce qu’il permet de supprimer beaucoup d’ennui. Effectivement, en utilisant un portier vidéo, les propriétaires pourront établir une communication claire avec celui qui sonne avant de lui donner l’accès à la porte d’entrée. C’est un grand atout parce qu’actuellement la question de sécurité est primordiale pour chaque foyer. Pour ceux qui souhaitent installer ce type de dispositif chez eux, nous avons préparé un tutoriel concernant son montage. Voici les détails.

Éléments constitutifs d’un interphone vidéo filaire

Comme tous les modèles d’interphone, l’interphone vidéo aussi est composé principalement d’une platine de rue et d’une unité de contrôle intérieure. Mais comme il s’agit d’un appareil pouvant afficher l’image de l’extérieur, il est naturellement doté de deux écrans (à l’intérieur et à l’extérieur). Pour les interphones connectés, ils sont accompagnés d’une application sur Smartphone pour établir une communication à distance quand le propriétaire n’est pas à la maison. Parce qu’il s’agit d’un interphone vidéo filaire, la liaison se fait donc à travers le câble qui accompagne l’appareil. L’alimentation électrique pour ce genre de dispositif doit être aux alentours de 230 V et une autre option peut être appelée lors d’une panne de courant ou d’un dysfonctionnement au niveau de l’alimentation. Au niveau de la serrure, pour pouvoir actionner le portillon à distance, une gâche électrique est idéale pour s’associer avec l’interphone vidéo filaire. Cela permet d’utiliser facilement l’ensemble de l’équipement. C’est également très pratique pour les maisons avec étages ou les appartements communs. Il faut simplement noter qu’il devrait y avoir une compatibilité avec la gâche et les autres éléments de la porte pour que l’impulsion soit possible. Vous devriez vous informer à ce sujet avant de vous lancer dans l’achat d’équipements.

Installation d’un interphone vidéo filaire avec gâche électrique

En réalité, le montage d’un interphone vidéo filaire est une opération simple. Seulement, il faut prévoir un passage pour les câbles parce qu’il s’agit d’un appareil avec fil. Des travaux supplémentaires sont donc à prévoir avant le montage. Vous devez donc bien définir le passage du fil entre la maison et le portail afin qu’il ne soit pas gêné. Pour ce faire, il faut que sa profondeur soit bien étudiée, qu’il soit bien recouvert et signalé par un grillage avertisseur.

Pour la pose de la platine de rue, vous devez tracer un repère horizontal se trouvant à 1,5 m du sol et percer les points d’emplacement du boitier. Puis, avant de visser la platine, il faut d’abord mettre un cordon de mastic sur son pourtour. Insérez ensuite les fils qui accompagnent la caméra et connectez le tout. Pour le montage de l’unité de contrôle à l’intérieur, même procédure. Veuillez seulement bien raccorder l’ensemble des équipements afin qu’ils puissent se synchroniser correctement. Sachez aussi que la distance entre les boitiers et le sol ne sont pas obligatoirement prescrits, mais vous pouvez la personnaliser en fonction de vos besoins pour faciliter l’utilisation de l’instrument, surtout s’il y a des personnes à mobilité réduite dans la maison.

Photocellules de portail activées en permanence : comment les réparer ?

Photocellules de portail activées en permanence : comment les réparer ?

Ca fait quelques temps que les photocellules de votre portail s’activent automatiquement, et cela gène considérablement l’utilisation de votre portail automatique ? Il est probable que celles-ci soient défaillantes, mais vous n’avez rien à vous inquiéter puisqu’il est possible de les réparer. Découvrez dans ce guide comment dépanner des cellules photoélectriques de portail activées en permanence.

Mais avant tout, comment fonctionne un jeu de photocellules ?

Les photocellules figurent parmi les accessoires dont chaque portail doté d’automatisme doit disposer. Cet accessoire assure un rôle important dans la mesure où il sécurise l’utilisation du portail. Il est doté de deux éléments importants, à savoir la cellule émettrice et la cellule réceptrice. Elles sont placées de part et d’autre du portail, sur chaque pilier. Le fonctionnement de ces deux éléments est très simple. La cellule émettrice émet un rayonnement infrarouge vers la cellule réceptrice. Cette dernière se charge de capter le signal émis. Si ce signal parvient à l’élément récepteur, cela signifie qu’aucun objet ne traine entre eux, ou plus précisément sur la trajectoire du portail. Dans ce cas de figure, le portail poursuit sa course, jusqu’à la fermeture totale. Par contre, si le signal ne parvient pas à la cellule réceptrice, cela signifie que la trajectoire du portail sera gênée par un objet quelconque. Dans ce cas de figure, les jeux de photocellules commandent la carte électrique de la motorisation du portail afin que cette dernière arrête immédiatement la course du portail. Bref, l’utilisation du jeu de photocellules permet d’éviter les accidents et l’autodestruction du portail lorsqu’un objet traine sur sa trajectoire. A noter que deux types de photocellules existent : le modèle filaire et le modèle sans fil.

Comment réparer un jeu de photocellules activées en permanence ?

Une fois vous arrivez à comprendre le fonctionnement des photocellules électriques, il ne devrait pas être ainsi difficile pour vous de les dépanner en cas de problèmes.

Si cet élément de sécurité s’active en permanence, vérifiez d’abord que les deux éléments mentionnés plus haut sont placés correctement face à face. Autrement dit, la cellule émettrice doit se trouver face à face avec la cellule réceptrice. Cela permettra de s’assurer de l’émission et de la réception du signal. Si le positionnement de ces deux dispositifs est déréglé, la cellule réceptrice n’arrive plus à capter le signal émis par la cellule émettrice, ce qui explique cette activation en permanence.

Par contre, si les deux appareils sont bien placés, mais le problème persiste encore, il se peut que les deux éléments soient trop distancés. Vérifiez alors la portée maximum conseillée par le constructeur inscrit sur la notice.

Si la distance entre les deux éléments est normale, mais le problème se poursuit, il est probable que des saletés s’entassent sur la cellule émettrice ou la cellule réceptrice, voire même sur les deux. Cela aura pour conséquence d’empêcher l’émission et la réception du signal. Pour y remédier, servez vous d’un chiffon légèrement humide pour nettoyer les deux éléments. Essuyez ensuite avec un chiffon propre et sec, puis testez à nouveau le fonctionnement de vos cellules photoélectriques.

Si le problème se poursuit après ces quelques étapes de vérification, cela signifie que le problème vient de l’interieur de cet accessoire de sécurité. Pour le dépanner, il est conseillé de faire appel à une personne plus qualifiée. Mais vous pouvez également décider d’acheter de nouvelles photocellules électriques.

Il est à souligner que l’installation d’un jeu de photocellules figure parmi les exigences imposées par la loi, en matière d’utilisation de portail automatique. Découvrez les autres mesures de sécurité qu’il faut prendre dans cet article : https://portail-cloture.ooreka.fr/comprendre/securite-portail.

Quels sont les produits à installer dans une maison intelligente ?

Quels sont les produits à installer dans une maison intelligente ?

L’engouement pour la maison intelligente gagne peu à peu une plus grande partie du grand public. Si certains ont compris que ce concept sera la référence en termes de logement dans un futur proche, d’autres restent encore quelque peu dubitatifs quant aux hypothétiques difficultés de son installation, à son coût élevé et à d’autres excuses. Pourtant, il est possible de rendre sa maison intelligente sans avoir à en acheter une clé en main. Voici les produits à installer pour obtenir ce résultat.

Processus de mise à niveau

Vous n’êtes pas obligé de rendre votre maison intelligente d’un seul coup. Cela peut se faire par plusieurs étapes dont le nombre ne dépend que de vos besoins et de votre budget. Par contre, il est plus judicieux d’établir une priorité parce qu’avoir des équipements dernier cri dans une maison mal-sécurisée serait juste absurde.

Produits pour la sécurité

Le must d’une maison intelligente est son système de sécurité performant. Pour ce faire, il faut l’équiper d’un système d’alarme intelligent voire de télésurveillance. Un système d’alarme intelligent est un système équipé de plusieurs capteurs et détecteurs divers connectés contrôlés par une centrale que vous pouvez piloter à distance via votre Smartphone ou autre support. Cela vous permet de garder un œil sur votre maison pendant votre absence.

Équipements intelligents pour l’économie d’énergie

Quand on parle de maison intelligente ou de Smart Home, la question de la gestion de l’énergie et de l’eau est une partie essentielle à ne pas négliger. Les consommations d’électricité et d’eau peuvent être gérées de façon plus intelligente avec des équipements conçus pour s’adapter à son environnement et aux besoins réels des occupants. S’équiper de chaudière intelligente, de radiateurs intelligents, capteurs de fuite d’eau, thermostats programmables, systèmes de climatisation automatisés, chasse d’eau économique, de robinets intelligents, etc. est la garantie d’une facture moins lourde en fins de mois.

Intégration de la domotique

A priori, le terme domotique est souvent perçu comme étant le synonyme de maison intelligente. Pourtant, il y a une ambigüité entre ces deux

concepts. Pour faire simple, il faut voir la domotique comme étant un système que vous pouvez intégrer à votre maison intelligente. À dire vrai, elle peut même en être le noyau. La domotique commence par l’automatisation des éléments de la maison comme les volets, les portails, les portes de garage. Par contre où elle s’arrête ? Difficile à dire.

Vous pouvez juste considérer le fait que la domotique est le moyen le plus facile de tout centraliser. Toutes les commandes de vos objets connectés peuvent se faire via une seule centrale qui est matérialisée par un box domotique que vous pouvez piloter à son tour via votre Smartphone. Cependant, il faut considérer le côté « compatibilité » de tous ces éléments avant d’en faire l’achat. La programmation de votre confort, de la sécurité de votre maison, de votre système de chauffage… peut donc être faite juste en tapotant sur votre téléphone. L’intervention humaine n’est nécessaire qu’en cas d’alerte.

Le bien-être en bonus

Outre la sécurité, le confort et l’économie d’énergie, il vous est possible d’agrémenter votre maison intelligente de produits intelligents à visée ludique et décoratif. Des ampoules connectées pour établir des scénarii d’ambiances à votre goût, un réseau de diffusion audio ou vidéo à travers toutes les pièces de votre maison, contrôleur vocal, etc. Tout dépendra de vos attentes et de votre budget, il faut juste garder en tête que plus vous avez d’objets connectés, plus votre maison sera intelligente.

La domotique peut-elle rendre nos maisons plus vulnérables ?

La domotique peut-elle rendre nos maisons plus vulnérables ?

Avec le système domotique, tout le monde peut avoir une vie plus facile et plus confortable, mais comme toute invention humaine elle peut présenter des failles qui peuvent provoquer des effets néfastes sur la sécurité de l’ensemble de la maison. Étant donné que la domotique repose sur un principe de fonctionnement se basant sur l’informatique et l’électronique, tout se lie entre des codes, des mots de passe ainsi que des données personnelles. Ce qui peut être dangereux pour la vie privée de tout un chacun. Zoom sur le sujet.

Pourquoi recourir à la domotique ?

Avec le rythme effréné dans lequel nous vivons dans le monde actuel, il est indispensable de trouver des solutions efficaces pour vivre correctement. Les occupations de chacun provoquent souvent un manque de temps considérable qui affecte le quotidien. Cependant, avec la présence des différentes fonctionnalités que la domotique nous apporte, il devient plus facile d’organiser nos quotidiens. Dans la maison tous les appareils que nous utilisons sont conditionnés avec un principe qui nécessite une programmation rigoureuse. Or, si nous n’avons pas le temps de les activer en temps voulu, nous ne pouvons pas jouir des bénéfices qu’ils proposent. C’est justement la raison pour laquelle il est impératif de faire appel au système domotique. Nous avons alors l’opportunité de configurer les appareils en fonction de notre rythme de vie. C’est un grand plus pour ceux qui sont toujours débordés par le travail. Qu’importe le nombre de dispositifs utilisés dans le domicile, la domotique se charge de les activer à notre place.

Par ailleurs, en présence de la domotique, des problèmes peuvent aussi se présenter. Et cela peut affecter considérablement la vie des propriétaires de la maison.

Les limites de la domotique

N’oublions pas qu’il ne s’agit que d’une création humaine qui peut présenter nombre de failles. Compte tenu du fait que l’utilisation du système domotique se base sur l’informatique, les soucis d’utilisation sont fréquents. Donc, les dysfonctionnements se présentent souvent autour de ce sujet. Aussi, pour les systèmes de sécurité de la maison, les cambrioleurs sont maintenant avertis de l’existence de la domotique dans une maison et se forment pour trouver des moyens pour y accéder. À ce titre, la maison peut devenir vulnérable aux effractions. L’intrusion se présente généralement avec un piratage des données de la maison. Si un tel cas survient, tous les occupants de la maison peuvent être ciblés par les malfaiteurs. Il convient alors de mettre en place un autre système anti-piratage pour prévenir le danger. Par ailleurs, les virus de toute sorte peuvent aussi affecter le système domotique et provoquer un grand souci dans le bon fonctionnement de tous les appareils dans la maison. Aussi, la protection des données personnelles de chaque membre de la famille doit être optimale pour éviter la divulgation de celles-ci. Plusieurs moyens sont possibles, mais il est recommandé de faire confiance à un professionnel en la matière pour venir au bout des problèmes et pour trouver des astuces pratiques pour éviter d’en être victime.

Ajout d’un carillon à un visiophone sans fil .

Ajout d’un carillon à un visiophone sans fil .

Avec l’avancée technologique, nous utilisons de plus en plus d’appareils qui peuvent se piloter grâce à notre téléphone. De ce fait, au niveau du portail, le remplacement d’une simple sonnette ou d’un interphone avec un visiophone se fait fréquent. L’emploi de ce dispositif facilite encore plus la vie quotidienne de tout un chacun et la rend moins stressante. Si vous avez besoin d’une nouvelle fonctionnalité ou d’un nouveau son sur votre visiophone sans fil, sachez qu’il est tout à fait possible d’ajouter un carillon au sein de cet instrument. Découvrez comment faire.

Visiophone sans fil : caractéristiques

Le visiophone sans fil est composé de deux éléments principaux : un boitier intérieur et une platine de rue qui se place à l’extérieur de la prote d’entrée ou du portail. Certains modèles possèdent des touches tandis que d’autres sont tactiles. Donc, dès que le visiteur arrive, il se présente en appuyant sur une touche pour avertir les propriétaires de sa présence. À noter que le visiophone sans fil fonctionne avec l’émission d’onde radio. À partir de cet instant, le propriétaire peut voir son interlocuteur à travers l’écran de son téléphone ou du boitier à l’intérieur de la maison. Donc, c’est de là où il est que le propriétaire actionne la porte et donne l’accès au visiteur.

L’avantage d’avoir un visiophone est que même si le propriétaire n’est pas à la maison, il peut consulter toutes les données relatives à son appareil via son Smartphone. Il suffit que le téléphone soit connecté à un réseau internet pour que cela puisse être possible. Il s’agit donc d’un système de surveillance complet qui renforce la sécurité de tout le logement. Si vous avez du mal à choisir votre sonnette, il suffit de vous référer aux nombreux bénéfices que le visiophone peut vous offrir. Sans fil, il est plus simple à installer et le raccordement ne présente aucune complication.

Ajout d’un carillon à un visiophone

Si vous avez besoins d’une nouvelle option sur votre visiophone, notamment une autre sonnerie, sachez que sur certains modèles, vous pouvez ajouter un carillon. Cependant, il est à préciser que cette opération nécessite la consultation d’un professionnel avant son exécution parce que cela pourrait ne pas être possible avec d’autres modèles. De toute manière, une tâche de ce genre ne peut s’effectuer que par un expert ou un bricoleur averti parce qu’il s’agit de démonter l’appareil et d’y intégrer le carillon pour qu’il émette un nouveau son. Pour cela, vous devez consulter la notice du produit et déterminer s’il est doté d’une sortie externe pour qu’un autre câble soit installé. Dans le cas où le branchement d’un moniteur supplémentaire n’est pas possible, vous devez trouver une autre solution, car c’est la seule façon de réaliser cette opération. Dans tous les cas, vous devez toujours contacter un spécialiste pour faire un diagnostic et évaluer la possibilité de ce que vous souhaitez réaliser. Pour ce faire, vous pouvez retourner dans le magasin où vous avez acheté votre visiophone ou trouver un expert sur le net.

Guide d’achat : comment choisir son radiateur électrique ?

Guide d’achat : comment choisir son radiateur électrique ?

Les radiateurs électriques font partie des appareils de chauffage les plus utilisés depuis toujours et jusqu’à maintenant. Comme nous le constatons sur le marché, ils sont proposés avec une grande variété de modèles. Et c’est justement l’une des raisons qui font que choisir ce type d’appareil n’est jamais évident. En outre, pour faire un choix optimal, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs paramètres avant de procéder à l’achat. Cette rubrique est une sorte de guide conçu dans le but de vous aider à mieux choisir votre radiateur électrique.

Comment faire le bon choix

En tant qu’appareil fonctionnant avec l’électricité, le radiateur est classé comme étant un appareil énergivore. Cependant, cette affirmation n’est pas toujours vraie si vous savez bien choisir l’appareil qui correspond à votre situation. Pour déterminer le type qui est capable de satisfaire vos besoins, vous devez répondre à quelques questions essentielles. D’abord, définissez avec précision le type de pièce où vous allez placer votre radiateur. Prenez en compte toutes les informations relatives à celle-ci : forme et configuration, taille en longueur et largeur, système d’ouverture, système d’isolation hauteur du sous-plafond, nombre des occupants, etc. Toutes ces données sont essentielles pour le dimensionnement de la puissance nécessaire de votre radiateur électrique. Et le dimensionnement est indispensable afin que vous puissiez utiliser votre radiateur dans une condition normale. Par ailleurs, il est également nécessaire de déterminer la fréquence d’utilisation de l’appareil afin que vous puissiez faire le calcul de consommation en fonction de la puissance du radiateur et du rendement qu’il offre. La solution idéale pour faire le plus d’économie sur votre dépense d’énergie est de choisir un radiateur électrique programmable à distance. En plus de l’économie d’argent, il vous donne une facilité d’utilisation satisfaisante parce que vous pouvez les commander à distance.

Critères de choix

Les critères demandés peuvent changer d’un utilisateur à l’autre, mais dans tous les cas, aucun client ne demande un radiateur non performant. Quel que soit le modèle de radiateur électrique qui vous séduit, la question sur la performance thermique est toujours à considérer grandement. Un radiateur électrique performant chauffe correctement la pièce où il est installé et offre un confort thermique satisfaisant. Outre la performance, il y a le mode d’installation choisi. Ce critère repose entièrement sur la disposition de la pièce qui va accueillir le radiateur. À ce titre, vous devriez consacrer un moment pour bien déterminer le type de pose qui convient à tous les habitants de la maison. Parmi des convecteurs, les radiateurs à inertie, les radiateurs rayonnants et les radiateurs à accumulation, le mode d’installation peut être différent d’un appareil à l’autre.

Par ailleurs, l’esthétique qu’offre le dispositif doit également vous importer beaucoup parce qu’une fois arrivé chez vous, il fera partie de vos instruments de décoration intérieure. Ce qui implique que le choix du design est essentiel. Pour faire un choix efficace, vous devriez raccorder le style du radiateur avec le style installé dans sa pièce d’emplacement. Ainsi, il ne pourra pas piétiner la décoration déjà installée.

Comment la domotique assure la sécurité de votre famille

Comment la domotique assure la sécurité de votre famille

Actuellement, le taux d’insécurité en France ne cesse d’augmenter. Afin de répondre à vos besoins de sécurité, les experts en conception d’équipement vous proposent toute une gamme d’appareils à la fois performants et le fiable. Parmi les solutions de sécurité disponible sur le marché, la solution domotique vous offre également toute une liste d’avantages. Vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation et les atouts de cette solution ? On vous suggère de suivre ces quelques lignes.

Réaliser des économies sur votre facture d’énergie

C’est le premier avantage de la domotique. En effet, outre les atouts en matière de sécurité, la mise en place de cette solution vous permet de réduire votre consommation énergétique. En optant pour un volet roulant automatique, vous aurez l’occasion d’optimiser la qualité de votre isolation. Ainsi, vous n’avez plus besoin d’utiliser un appareil de chauffage.

Simuler votre présence avec une solution domotique

Vous avez besoin de protéger votre maison des cambrioleurs surtout en cas d’absence ? Sachez donc qu’un appareil domotique est en mesure de simuler votre présence. Pour cela, vous pouvez opter pour des éclairages automatiques. Il y a également les volets roulants qui s’ouvrent et se ferment automatiquement. La mise en place de ces dispositifs pourrait faire croire à un intrus que vous êtes chez vous.

Opter pour les caméras de sécurité

Si vous souhaitez optimiser votre sécurité ou si vous avez besoin d’être au courant de tout ce qui se passe chez vous, on vous conseille de choisir la mise en place d’une caméra de surveillance. L’installation de cet appareil est considérée comme une solution de dissuasion impressionnante. Pour un maximum de sécurité, on vous propose de choisir des modèles qui offrent une visibilité jusqu’à 300 mètres. Si vous en avez les moyens, pourquoi ne pas opter un modèle qui est doté d’une détection de mouvement ?

Installer une alarme de maison domotique

Sachez que grâce à l’avancée de la technologie, un grand nombre de systèmes d’alarme fonctionnent avec une application Smartphone. Ainsi, en cas d’anomalie, vous êtes le premier à être au courant de tout ce qui se passe dans votre maison. En effet, vous recevez une notification qui vous informera de la situation. Ce qui vous permet de garder un œil sur votre maison même en cas d’absence.

Choisir un vidéophone de qualité

De plus en plus convoité, un vidéophone vous offre également la possibilité d’optimiser la sécurité de vos biens. Pour ceux qui ne le savent pas encore, un vidéophone est un appareil qui joue le même rôle qu’une sonnette d’alarme. Grâce à sa caméra, vous aurez l’occasion de parler et de voir en même temps votre visiteur. Ce qui vous permet d’éviter d’ouvrir à n’importe qui. Ce type d’interphone est parfois doté d’une fonction qui est en mesure de commander l’ouverture et la fermeture de votre portail. Ce qui devrait vous plaire si vous souhaitez combiner confort et sécurité.

Afin de pouvoir profiter des avantages de votre appareil domotique, il est conseillé de vous orienter vers un fabricant et un distributeur de renom. Cette solution vous permet d’être sur de la performance et de la fiabilité de votre équipement de sécurité.