Guide d’achat : comment choisir son radiateur sèche-serviettes ?

Le sèche serviette figure actuellement parmi les éléments inséparables de la salle de bain grâce notamment au confort thermique qu’il procure. Ce type de chauffage est très diversifié que ce soit en termes de puissance, de fonctionnalité, de matériau, de design, etc. Si vous avez du mal à choisir votre sèche serviette, cet article pourrait alors vous aider.

Ce qu’il faut entendre par sèche serviette

Il s’agit d’un type d’appareil de chauffage indispensable dans le chauffage de la salle de bain et dans le séchage et le chauffage des serviettes. Cet appareil peut être fabriqué en acier ou en aluminium. Il peut également se décliner en plusieurs coloris, ou en plusieurs poids (de 5 kg à 15kg). Ce type d’appareil de chauffage est doté de deux tubes verticaux et de plusieurs tubes transversaux plats ou ronds. La puissance est également variable, selon la taille de la salle de bains. Il existe également plusieurs types de sèche serviette, mais les plus utilisés sont les modèles à inertie sèche et à inertie liquide. La production de la chaleur est assurée par une résistance électrique.

Les différents types de sèche serviette

Comme nous l’avons évoqué plus haut, la sèche serviette se décline en plusieurs types. Il existe d’abord la sèche serviette à inertie. Celui-ci se décline en deux types, à savoir le modèle à inertie (doté d’un cœur de chauffe solide, tel que la céramique ou encore la stéatite, etc.) et le modèle à fluide caloporteur. Ce modèle a l’avantage d’être plus économique et performant. S’il est doté de fonction de programmation, cette économie pourrait arriver jusqu’à 45 %.

Il existe également le sèche serviette rayonnant qui diffuse la chaleur par rayonnement. Sa spécificité, c’est qu’il fournit une sensation thermique identique à celle fournie par les rayons solaires.

Le sèche serviette mixte, quant à lui, est un appareil à eau doté d’une résistance électrique. Ce double procédé de chauffe lui permet de mieux chauffer la pièce et aussi de faire une économie.

Quel matériau choisir ?

Le sèche serviette se décline en plusieurs matériaux de fabrication. Certains modèles sont en acier, avec des tubes ronds ou plats. Ce matériau a l’avantage d’être plus abordable et garantit un bon confort thermique.

Il existe également le chauffage en aluminium. Ce matériau a l’avantage d’offrir une rapide montée en température, et une durée de vie plus longue à l’appareil grâce à son excellente robustesse. À part cela, d’autres matériaux existent sur le marché, tels que l’inox ou encore la fonte. Si vous ne savez pas sur quel type de matériau de sèche serviette choisir lors de l’achat, pouvez-vous faire aider par un professionnel.

Sur quelle puissance de sèche serviette miser ?

Le calcul de la puissance d’un sèche serviette se fait d’une manière très simple. En effet, cela se fait en prenant en compte la surface de votre salle de bain. D’une manière générale, il faut compter 100W par m². Et pour pallier la déperdition thermique générée par le séchage de serviette, il faut ajouter 30 % à ce calcul. Autrement dit, pour chauffer une surface de 1m², il vous faut une puissance de 130W.

Enfin, un choix s’impose sur le fonctionnement d’un sèche serviette. Certains modèles sont dotés de fonction programmation dans le souci d’économie d’énergie, d’autres d’une fonction de soufflerie, dans le souci d’offrir plus rapidement une température optimale.

Si vous voulez en savoir plus sur la mise en place d’un radiateur sèche serviette, ce lien pourrait vous aider :https://www.futura-sciences.com/maison/questions-reponses/bricolage-installer-seche-serviette-electrique-4309/ .