Différence entre maison connectée et maison intelligente ?

En un peu plus d’une décennie, les smartphones et les autres terminaux mobiles ont considérablement changé notre quotidien. L’apparition de ces appareils connectés et intelligents a favorisé l’émergence de concept comme l’internet des objets. Celui-ci est aussi la base d’un autre concept, à savoir la domotique. Cette dernière se définit comme « l’ensemble des techniques de l’électronique, de physique du bâtiment, d’automatisme, de l’informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments, plus ou moins interopérables, et permettant de centraliser le contrôle des différents systèmes et sous-systèmes de la maison ». Il faut savoir que le concept vise à améliorer le confort de l’habitation tout en optimisant la gestion d’énergie.

La domotique a favorisé l’apparition de maison connectée ou maison intelligente. Cependant, il est avisé de ne pas confondre maison connectée et maison intelligente. Bien que similaires, les deux concepts comportent un grand point de différence.

Comprendre la maison connectée

La domotique repose en partie sur l’Internet des objets. De ce fait, le concept est surtout connu pour l’utilisation de divers objets ou appareils connectés. On rappelle que ces gadgets sont contrôlables à distance et peuvent interagir avec leurs utilisateurs. C’est le cas par exemple avec Echo d’Amazon. Il s’agit d’une enceinte connectée étant dotée de Alexa, assistant vocal développé par le géant américain de la vente en ligne. L’utilisateur n’a pas nécessaire besoin de manipuler son smartphone ou le dispositif lui-même pour exécuter certaines commandes. Amazon Echo est en effet capable de comprendre des instructions vocales grâce à Alexa.

Une maison connectée est ainsi une habitation qui intègre différents systèmes d’objets connectés. Les locataires peuvent alors contrôler le fonctionnement de ces systèmes au moyen d’un smartphone, de plusieurs applications ou encore d’une station domotique. D’autre part, les objets connectés concernent presque tous les secteurs de la maison. Il y a les appareils de divertissement comme les téléviseurs connectés. Ensuite, les appareils électroménagers, l’éclairage et bien entendu le système de sécurité. Une maison connectée apporte évidemment davantage de confort qu’une habitation sans solution de domotique. La technologie permet aussi de réduire les dépenses énergétiques du logement.

Maison intelligente, simplement une maison connectée plus automatisée

On peut considérer la maison intelligente comme une version plus élaborée de la maison connectée. Il faut préciser que la première ne fait que reprendre les principes de la deuxième. Un déploiement d’objets ou appareils connectés s’effectue aussi dans une maison intelligente. La différence entre les deux se situe toutefois au niveau du fonctionnement. Il faut savoir que la maison connectée dépend encore beaucoup des actions des locataires ou utilisateurs. Ces derniers activent des fonctions au moyen d’une application installée sur le téléphone ou la tablette – sans oublier évidemment les commandes vocales. Dans une maison intelligente, on tend à limiter les actions des locataires ou utilisateurs. Les objets connectés – mis en place pour assurer le bon fonctionnement du logement – bénéficient d’une programmation précise. Cette dernière est en quelque sorte assimilable à une fonction d’apprentissage.

Une maison intelligente fonctionne ainsi de manière quasi autonome. D’autre part, celle-ci est en mesure de s’adapter aux préférences des différents locataires ou utilisateurs.